vendredi 20 mars 2015

Instanta'Tweets #4



Chaque vendredi ; enfin presque chaque vendredi puisque j’ai décidé qu’il n’y aurait que quarante rendez-vous ; je vais te proposer une expérience, une expérience née de la fréquentation du travail de Lucien Suel sur son blog Silo.

Je laisse le soin à Lucien d’expliquer de quoi il va retourner pendant quarante semaines :

         CURM

« (Cut-Up Ready-Made) est composé de 23 tweets consécutifs apparus dans ma Tweet List à un moment donné, copiés collés en éliminant les avatars et noms des abonnés, les liens et hashtags. Une expérience de twittérature mécanique. »

Cela fait un moment que j’avais envie de m’y essayer. Juste comme ça, pour voir ce que cela pourrait donner dans une autre timeline.

Un instant capturé. Une collision de mots.

Un Instanta’Tweets

Une seule variante aux règles écrites par Lucien, le nombre de tweets capturés dépendra de la somme des chiffres de la date du jour.

20/03/2015

2+3+2+1+5=13

Treize tweets capturés à un moment quelconque de la journée pour former un je ne sais quoi d’un peu foutraque mais non dénué d’une certaine forme de poésie dans laquelle j’aime me plonger.

L'Assemblée vote la fin des bâches publicitaires géantes sur les immeubles classés. Euphorie pré-électorale : distribué gratuitement au CNAM Paris (tiens ?), y va de son dessin grivois. Quand le compte Twitter officiel de la Champions League annonce les 1/4 de finale avant le tirage au sort ! Le discours commence par des "mesdames, messieurs", contrairement aux badges uniquement au masculin. Et quand on vote facho, c'est quoi le délai de rétractation ? Merci de me suivre, plus d'art, de littérature et de mode via, belle journée ! Les gagnants trouvent des moyens, les perdants trouvent des excuses. J'ai mon ordinateur, je peux affronter une guerre de gif. Un peu de lait sur le ciel pour la pudeur solaire. La République n'est pas socialiste ni la gauche, La République Française c'est Nous Tous. J’AI FAIM !!!! Hier soir je me sentais tellement seul, que je me suis épilé la jambe droite pour faire comme s'il y avait une femme avec moi dans le lit. Le silence de Paco Rabanne est assourdissant.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire